Kinésithérapie à domicile et coronavirus (COVID-19)

Kinésithérapie à domicile et coronavirus

Kinésithérapie à domicile et coronavirus (COVID-19)

Depuis plusieurs semaines, la France vit une crise sanitaire. Confinement des populations, démocratisation des gestes barrières, fermeture des cabinets libéraux. En pleine épidémie de COVID-19, quelles recommandations ont été transmises par les instances ? Qu’en est-il de la kinésithérapie à domicile face au coronavirus ? Quels changements organisationnels ont vu le jour ces dernières semaines ? L’équipe Gudule vous en dit un peu plus.

Kinésithérapie à domicile et coronavirus : quelles sont les recommandations ?

Face au flux d’informations actuelles, il est parfois compliqué de s’y retrouver. Mais pas de panique, nous avons ici essayé de vous faciliter la vie !

Les recommandations du conseil de l’Ordre

Dans ses dernières recommandations du 14 avril, le Conseil de l’Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes réaffirme la nécessité de poursuivre les “prises en charge à domicile des patients vulnérables pour lesquels l’arrêt des soins risquerait d’entraîner une aggravation majeure”. Évidemment,  les équipements de protection individuels et le respect des gestes barrières restent indispensables aux prises en charge à domicile

Kinésithérapie à domicile et coronavirus (COVID-19)

En parallèle, l’ordre préconise désormais la reprise des soins à domicile pour les patients en :

  • post-chirurgie (oncologie, traumatologie et orthopédie)
  • décompensations fonctionnelles (après 4 semaines d’arrêt) 
  • situation de handicap
  • hospitalisation à domicile
  • soins palliatifs

Les recommandations de l’HAS

Kinésithérapie à domicile et coronavirus (COVID-19)

En complément des directives de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes, la HAS a produit une série de “réponses rapides” où elle précise les mesures et précautions à mettre en place par les kinésithérapeutes à domicile.

Réponses

N°1: Privilégier le télé-soin et limiter les déplacements à domicile pour les patients les plus fragiles ou à risque

N°2 : Considérer que tout patient est potentiellement infecté, donc contagieux. Se considérer soi-même comme potentiellement infecté, donc contagieux.

N°3 : Organiser sa tournée de façon à visiter les patients asymptomatiques en premier. Puis les patients suspects de coronavirus, et enfin les patients infectés en dernier.

4 : Respecter les précautions obligatoires, et privilégier les techniques de rééducations actives ou auto-passives pour éviter les contacts corporels avec les patients.

N°5 : Éviter tout exercice actif durant la phase de fièvre et de symptômes aigus pour les patients infectés ou suspects de coronavirus.

N°6 : Assurer un suivi et rester joignable pour les patients et leur entourage

Kinésithérapie à domicile et coronavirus : une organisation modifiée

Face à l’épidémie de coronavirus, le réseau Gudule a dû adapter son fonctionnement pour permettre la réalisation, dans les meilleures conditions, des séances de kinésithérapie à domicile.

Des kinés dédiés aux prises en charge des patients infectés par le coronavirus

De manière à assurer la sécurité des patients et des kinésithérapeutes à domicile, le réseau a décidé de mettre en place un fonctionnement exceptionnel. Chez Gudule, les kinésithérapeutes à domicile étant habitués à échanger et à travailler ensemble, nous avons pu modifier l’organisation de notre réseau. 

En cohérence avec les recommandations de la HAS, et pour aller encore plus loin dans la protection des patients, deux pôles distincts ont vu le jour. Un pôle COVID et un pôle non-COVID. Sur la base du volontariat, une partie de l’équipe Gudule a donc pris la décision de se consacrer uniquement à la réalisation des séances de kinésithérapie à domicile destinées aux patients infectés par le coronavirus. 

Pour fluidifier le parcours de soin des patients et améliorer leur orientation, un nouveau dispositif a vu le jour

Un parcours de soin modifié pour les patients

1. Grâce à un arbre décisionnel, l’équipe de coordination vérifie l’éligibilité du patient à une prise en charge à domicile (en fonction des recommandations).

Grâce à un arbre décisionnel, l’équipe de coordination vérifie l’éligibilité du patient à une prise en charge à domicile
Arbre décisionnel développé par Blanche Daillet, kinésithérapeute à domicile au sein du réseau Gudule

Les patients ne rentrant pas dans les critères de prise en charge à domicile, c’est à dire ceux ne nécessitant pas l’un des soins énumérés par le conseil de l’ordre, se voient expliquer la situation. 

Par exemple : vous allez habituellement en cabinet pour des douleurs de dos. Votre pathologie ne relève donc pas d’une situation de post-chirurgie, de décompensations fonctionnelles majeures, de handicap, de soins palliatifs et vous n’êtes pas en hospitalisation à domicile. Selon les règles en vigueur, votre situation ne justifie pas une prise en charge à domicile. Néanmoins, si votre situation de santé s’aggrave, n’hésitez pas à nous recontacter pour une nouvelle évaluation.

2. Pour les patients éligibles, l’équipe de coordination détermine si le patient est atteint ou non par le coronavirus, afin de l’orienter vers une prise en charge de kinésithérapie à domicile adaptée (parcours COVID ou non-COVID)


Focus sur l’organisation des séances de kinésithérapie à domicile des patients coronavirus

Les patients atteints par le coronavirus sont orientés vers les kinésithérapeutes dédiés à ce type de prise en charge. Ces derniers, réalisent alors un bilan initial pour organiser au mieux le parcours de soin. Ainsi, les patients pour lesquels les soins de kinésithérapie à domicile sont vitaux seront suivis par les kinésithérapeutes dédiés. En revanche, pour les patients coronavirus positif dont l’état clinique le permet, un suivi par téléconsultation sera mis en place. La venue du kinésithérapeute à domicile sera donc réduite à un passage toutes les deux semaines pour assurer un suivi de qualité et limiter les risques de contamination.

La réorganisation de notre fonctionnement interne permet donc à notre réseau d’apporter un soutien précieux aux hôpitaux et cliniques parisiennes. Nous sommes habituellement sollicité par ces dernières pour assurer le suivi des patients en sortie d’hospitalisation. Gudule leur permet aujourd’hui d’assurer en plus la continuité des soins des patients atteints par le coronavirus.

Le respect strict des gestes barrières 

En parallèle de ce nouveau fonctionnement, le réseau Gudule met un point d’honneur à respecter les mesures barrières en vigueur. Tout est mis en oeuvre pour que les kinésithérapeutes à domicile soient équipés en conséquence. Eviter la transmission du coronavirus, tout en assurant les séances de kinésithérapie à domicile, est une priorité pour le réseau. Le matériel de protection obtenu est ainsi redistribué à chacun en fonction du parcours choisi (parcours COVID et non-COVID). Les kinésithérapeutes du parcours COVID étant donc prioritaires pour l’obtention de masques FFP2. C’est aussi ça l’esprit de famille et d’équipe chez Gudule.

Conclusion

Au sein du réseau Gudule, tout est mis en oeuvre depuis plusieurs semaines. L’engagement des  kinésithérapeutes dans l’un ou l’autre des parcours, associé à l’application stricte des mesures barrières, permet ainsi de limiter toute transmission du virus. On pense notamment aux patients non-atteints, qui sont dans l’obligation de poursuivre leurs soins. Malgré l’épidémie, et en soutien aux structures hospitalières et patients atteints, le réseau Gudule garantit à tous un accès à des soins conventionnés  de kinésithérapie à domicile.

KINÉ A DOMICILE PARIS
Paris 75003
Paris 75004
Paris 75005
Paris 75009
Paris 75011
Paris 75012
Paris 75013
Paris 75014
Paris 75015
Paris 75017
Paris 75018

KINÉ A DOMICILE HAUT-DE-SEINE (92)
Montrouge 92120
Malakoff 92240
Sceaux 92330
Vanves 92170

KINÉ A DOMICILE SEINE-SAINT-DENIS (93)
Saint Denis 93200
Saint Ouen 93400

KINÉ A DOMICILE VAL DE MARNE (94)
Alfortville 94140
Charenton-le-pont 94220
Choisy-le-roi 94600
Maison-Alfort 94700

KINÉ A DOMICILE ORLÉANS
Orléans 45000
Orléans 45100
Olivet 45160
Saint-Jean-le-Blanc 45650

KINÉ A DOMICILE TOURS
Tours 37000
Tours 37100
Tours 37200
La Riche 37520

KINÉ A DOMICILE NANTES
Nantes 44000
Nantes 44300



Gudule SAS, 53 rue de l’Ouest 75014 Paris

%d blogueurs aiment cette page :