Maladie de Parkinson: les bienfaits de la kinésithérapie

Maladie de Parkinson: les bienfaits de la kinésithérapie

Quels sont les bienfaits de la kinésithérapie sur la maladie de Parkinson?

Parkinson est une maladie neurologique d’évolution progressive. Elle touche ce que l’on appelle le système nerveux central (cerveau + moelle épinière) et plus particulièrement les neurones à dopamine.

Qu’est ce que la dopamine ?

La dopamine est un neuro-transmetteur, qui permet la transmission de messages d’un neurone à l’autre. Elle est synthétisée par les neurones à dopamine situés dans la substance noire du cerveau. Son rôle est de contrôler les mouvements automatiques du corps (Exemple : les expressions du visages). Les automatismes secondaires ne sont donc pas touchés. 

Dans le cadre de la maladie de Parkinson, il s’agit d’une dégénérescence des neurones à dopamine, ce qui a pour conséquence, un déficit de dopamine dans le cerveau. Ainsi, le patient doit réaliser de manière consciente les mouvements automatiques.

NB : Il est important de ne pas confondre le syndrome parkinsonien et la maladie de Parkinson. Le syndrome étant un ensemble de signes neurologiques alors que la maladie de Parkinson est une présentation particulière du syndrome dans le temps et l’espace.

Quels sont les symptômes ?

En général, trois grands symptômes, observés de façon asymétrique, décrivent la maladie de Parkinson.

Kinésithérapie et la Maladie de Parkinson
Kinésithérapie et la Maladie de Parkinson

Les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson sont traités en rééducation à l’aide d’un kinésithérapeute entre autres. Il existe d’autres symptômes non moteurs tels que la fatigue, la perte d’odorat, des troubles de l’humeur…

Comment évolue la maladie ?

L’évolution de la maladie est propre à chaque patient. Cependant, il existe quatre grandes phases : 

Kinésithérapie et la Maladie de Parkinson

Quel est le rôle de la rééducation dans la maladie de Parkinson ?

Dans le cadre de la maladie de Parkinson, la kinésithérapie a pour but de ralentir les atteintes motrices, de vous accompagner dans l’aménagement de votre quotidien, vous apporter un soutien moral et notamment, vous permettre de conserver votre autonomie le plus longtemps possible, améliorant ainsi votre qualité de vie. Une mise en place de la kinésithérapie est donc nécessaire dès l’apparition des premiers symptômes et permettra de meilleurs résultats.

Il existe trois grands principes à la rééducation neurologique : 

Maladie de Parkinson: les bienfaits de la kinésithérapie

À cela, il est important de rajouter les principes spécifiques à la maladie de Parkinson :

  • La complexité des tâches : afin de permettre une meilleure adaptation cérébrale, en lien avec les principes vus ci-dessus. 
  • “Use it or lose it” : les neurones dopaminergiques sont très liés à l’activité physique et à l’inactivité. 

Les bienfaits de l’activité physique dans la maladie de Parkinson :

Ajouté aux effets cités ci-dessus, il est important de noter que la pratique dite “intensive” de l’exercice physique favorise la synthèse ainsi que la libération de dopamine. De plus, il semblerait que l’activité physique ait un impact positif sur l’humeur ainsi que sur les troubles cognitifs. C’est pourquoi il est important de continuer une activité régulière qui vous plaise et de poursuivre quotidiennement la rééducation vue en séance de kiné chez vous. C’est donc, main dans la main avec le kinésithérapeute, que vous serez amené à travailler régulièrement à l’aide d’un programme personnalisé. Il vous sera proposé des exercices tels que : des renforcements musculaires des fonctions touchées, un travail de l’équilibre afin de vous permettre de maintenir une marche sécurisée, des techniques pour diminuer votre douleur, travail de la fonction des bras etc.


Nous voyons un téléphone portable sur lequel l'application du kinésithérapeute à domicile est ouvert. On constate qu'il a une tournée optimisée.






Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :