Est-ce que je dois avancer les frais des séances de kinésithérapie à domicile ?

Est-ce que je dois avancer les frais des séances de kinésithérapie à domicile ? 

La dispense des frais de kinésithérapie à domicile dépend de la notion de tiers-payant. 

Souvenez-vous, le tarif conventionnel d’une séance de kinésithérapie est séparée en deux parties :

  • la part obligatoire : 60% du tarif conventionnel
  • la part complémentaire : 40% du tarif conventionnel 

Il existe donc deux types de tiers-payant : 

  • le tiers-payant partiel (sur la part obligatoire, soit les 60%)
  • ainsi que le tiers-payant intégral (sur la part obligatoire et sur la part complémentaire, soit 100%). 

Le tiers payant sur la part obligatoire 

Dans le cas où le kinésithérapeute à domicile applique le tiers-payant uniquement sur la part obligatoire (les 60%) : 

Le tiers payant sur la part obligatoire

Comment faire pour que votre mutuelle vous rembourse les 40% que vous avez dû avancer à votre kinésithérapeute ?  

Généralement, le déclenchement du remboursement de la part complémentaire par votre mutuelle est automatique. En effet, votre mutuelle est “liée” à votre compte Ameli. Cependant, de temps en temps, la mutuelle a besoin d’une quittance qui atteste que vous avez bien eu à avancer la part complémentaire. C’est pourquoi, vous pouvez demander une quittance de facture à votre kinésithérapeute et l’envoyer à votre mutuelle pour qu’elle déclenche le remboursement. 

Les frais à avancer concernant le tiers payant intégral

Dans le cas où le kinésithérapeute à domicile applique le tiers-payant intégral, c’est à dire sur la partie obligatoire (les 60%) et sur la partie complémentaire (les 40%). Le kinésithérapeute sera directement rémunéré :

Les frais à avancer concernant le tiers payant intégral

Vous n’aurez rien à avancer. 

Ai-je le droit au tiers-payant

Au tiers intégral ? 

Pour certains patients, le tiers payant intégral doit être obligatoirement pratiqué par le kinésithérapeute à domicile. Il s’agit des patients :  CMU, CMU-C, AME

Enfin, à l’appréciation du kinésithérapeute à domicile, les séances dispensées auprès d’un patient en ALD (Affection Longue Durée) peuvent être soumises au tiers-payant intégral. Dans ce cas, l’Assurance Maladie prendra en charge 100% du tarif conventionnel de la séance de kinésithérapie à domicile. 

Vous n’êtes pas dans ces situations ? 

Le tiers-payant sur la part obligatoire (les 60%) peut être pratiqué à l’appréciation de votre kinésithérapeute. Mais ce n’est pas une obligation pour lui.

Le tiers-payant intégral peut être pratiqué par votre kinésithérapeute à domicile. Mais, cela suppose que votre kinésithérapeute est conventionné avec votre mutuelle. Démarches qui peuvent être extrêmement chronophages à la vue du nombre important de mutuelles existantes. C’est pourquoi, pour faciliter sa vie professionnelle, le kinésithérapeute vous demande généralement d’avancer la part complémentaire. 

En conclusion, le tiers payant peut s’appliquer de pleins droits chez certains patients. Pour d’autres, il est à l’appréciation du kinésithérapeute à domicile d’appliquer le tiers payant sur la part obligatoire, le tiers payant intégral ou bien de vous demander l’avance des frais. 

Sachez que le réseau Gudule met un point d’honneur à ce que chacun puisse accéder à des soins de qualité, indépendants de ses ressources financières. Si vous avez des difficultés pour avancer vos soins de kinésithérapie à domicile, n’hésitez pas à en parler à votre kinésithérapeute dès la première séance. L’accessibilité aux soins comme pilier fondateur du réseau Gudule

Est-ce que je dois avancer les frais des séances de kinésithérapie à domicile ?

Nous voyons un téléphone portable sur lequel l'application du kinésithérapeute à domicile est ouvert. On constate qu'il a une tournée optimisée.






%d blogueurs aiment cette page :