Deux métiers, kinésithérapeute à domicile & hospitalier : c’est possible !

Deux métiers, kinésithérapeute à domicile & hospitalier : c’est possible !

Combiner deux métiers, kinésithérapeute libérale à domicile et salarié à l’hôpital, c’est possible ! Cette semaine, nous allons donc découvrir le profil d’Alice. Du haut de son mètre 60, Alice est une véritable boule d’énergie. Impliquée dans son métier, elle ressent le besoin d’être sans cesse stimulée.

Fiche d’identité

Prénom : Alice 
Âge : 24 ans
Formation : kiné
Crédo :
C ré do si la sol fa mi

Deux métiers, deux rythmes : kinésithérapeute à domicile & à l’hôpital

Combiner deux métiers : être à la fois kinésithérapeute en hôpital et à domicile, c’est un choix de mode de vie. Alice l’a choisi essentiellement pour son rythme. En effet, le matin vous pourrez la trouver au sein de l’hôpital de Saint Maurice dans le service de neuro-gériatrie, domaine de compétence qu’elle affectionne particulièrement. L’après-midi, changement de rythme et de mode de transport ! Vous la croiserez peut-être sur son vélo à arpenter les rues de Paris.  

“C’est totalement différent ! Le matin est plus relax, on a moins de patients, on travaille à plusieurs, en équipe. L’après-midi je vais de domiciles en domiciles, c’est beaucoup plus speed, tu bouges de droite à gauche”. 

Il y a non seulement le rythme mais aussi les pathologies qui diffèrent. Comme le dit Alice, à l’hôpital elle rencontre des situations aiguës. Ce sont des patients qui viennent tout juste de faire un AVC par exemple et pour lesquels il est vital de commencer rapidement une prise en charge pour diminuer les séquelles futures. En revanche lors de ses tournées de l’après-midi, elle rencontre le patient dans son environnement, confronté à ses difficultés, à ses problèmes quotidiens et pour lequel il faut réadapter continuellement ses objectifs de rééducation. 

Et pour assurer ces deux métiers et ces deux rythmes Alice a tenu à apporter le conseil pratique du jour 

“Achète un bon antivol pour ton vélo et surtout n’oublie pas ta bouteille d’eau”. 


Des préjugés sur le domicile à la réalité avec Gudule 

“ On m’avait dit qu’il était compliqué de remplir un agenda, de chercher des patients, de se faire connaître, d’organiser sa tournée, et que finalement, je passerai plus de temps sur le côté “administratif et organisationnel” que sur ma thérapeutique. J’ai même entendu dire qu’il fallait “fidéliser” les patients … Il faut l’avouer, tout cela ne m’attirait donc pas vraiment à me lancer dans l’exercice libéral à domicile !”  

Après avoir entendu parler du service Gudule par un de ses confrères, elle s’y est essayée et la réalité en est tout autre. Comme Alice a pu nous dire, finalement adhérer à Gudule c’est adopter un “service clef en main”. Bien qu’elle ne connaisse pas les démarches administratives pour se lancer dans la kiné à domicile, elle a fait confiance au service Gudule qui s’est montré pédagogue et rassurant. 

“Toute seule, j’aurais beaucoup plus galéré, avec Gudule c’était tout cuit. Les co-fondateurs sont très présents pour nous aider aux moindres problèmes ou encore pour nous faire une petite formation, par exemple sur les cotations de la NGAP. On se sent réellement aidé, notamment avec le réseau grandissant de kiné”. 


Parce que, le domicile est ce dont tu as envie qu’il soit 

“En faisant du domicile, tu te retrouves avec des patients relativement isolés. Ainsi, certaines personnes ont tout simplement arrêté de sortir, de faire des choses. C’est à toi de leur montrer qu’ils en sont capables parce qu’en réalité ils ont la capacité physique pour la plupart. Moi, j’ai envie de faire correctement les choses, je n’ai pas envie de visiter des patients à la chaîne. Notre objectif commun est de récupérer des capacités fonctionnelles pour rester dans une vie “normale”. 

L’objectif ultime de la kiné à domicile n’est donc pas de faire de la marchothérapie. Il y a en réalité un but derrière : pouvoir être capable de se rendre dans un cabinet pour recevoir des soins. 


L’anecdote du jour  

Parce que faire partie du réseau Gudule c’est aussi avoir quelques anecdotes à raconter. Alice a tenu à te partager celle-ci. 

“Alors que j’étais en tournée, je reçois une notification d’une consœur qui était en tournée dans le même arrondissement que moi. Sa patiente était bloquée au deuxième étage et ma consœur n’arrivait pas à la relever. Elle m’a donc demandé de lui venir en aide. 5 minutes de vélo plus tard j’étais devant l’immeuble. Finalement, nous étions 3 kinés mobilisés en moins de 5 minutes pour lui venir en aide.”

En tant que kiné, on a tous peur de se retrouver tout seul avec le moindre problème à gérer avec les patients. Finalement, chez Gudule, on vous garantit que vous n’êtes pas seul. La flexibilité de nos tournées fait que vous pouvez venir en aide à un collègue sans bouleverser votre emploi du temps. Comme le montre le témoignage ci dessus, avec Gudule, vous pouvez combiner deux métiers : kinésithérapeute à domicile & à l’hôpital !

Deux métiers : kinésithérapeute à domicile et à l'hôpital.


KINÉ A DOMICILE PARIS
Paris 75003
Paris 75004
Paris 75005
Paris 75009
Paris 75011
Paris 75012
Paris 75013
Paris 75014
Paris 75015
Paris 75017
Paris 75018

KINÉ A DOMICILE HAUT-DE-SEINE (92)
Montrouge 92120
Malakoff 92240
Sceaux 92330
Vanves 92170

KINÉ A DOMICILE SEINE-SAINT-DENIS (93)
Saint Denis 93200
Saint Ouen 93400

KINÉ A DOMICILE VAL DE MARNE (94)
Alfortville 94140
Charenton-le-pont 94220
Choisy-le-roi 94600
Maison-Alfort 94700

KINÉ A DOMICILE ORLÉANS
Orléans 45000
Orléans 45100
Olivet 45160
Saint-Jean-le-Blanc 45650

KINÉ A DOMICILE TOURS
Tours 37000
Tours 37100
Tours 37200
La Riche 37520

KINÉ A DOMICILE NANTES
Nantes 44000
Nantes 44300



Gudule SAS, 53 rue de l’Ouest 75014 Paris

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :